#MCBAfrance | Le diplôme d’herboriste bientôt reconnu en France

Depuis 1941, le diplôme d’herboriste a été supprimé en France.

Depuis cette date, les vendeurs de plante n’ont plus le droit de commercialiser leurs tisanes comme des remèdes soignant, au risque d’être poursuivis pour exercice illégal de la pharmacie. Aujourd’hui, le Sénat s’est donné pour mission souhaite rendre le diplôme d’herboriste officiel.

L’herboristerie consiste en la cueillette, la préparation et la vente de plantes médicinales séchées et de produits dérivés (tisanes, décoctions, teintures-mères, etc). Depuis la nuit des temps, l’être humain utilise les plantes pour se soigner ; des traces de tels usages remontent à la préhistoire.

Dans les prochaines semaines, la mission d’information procédera à une série d’auditions de producteurs de plantes médicinales, d’herboristes de comptoir et de pharmaciens. Elle devrait rendre son rapport fin septembre, ce qui n’est pas du goût de tout le monde : l’Ordre des Pharmaciens s’oppose fermement à la renaissance de la profession d’herboriste. À noter que plusieurs membres de cette mission sont également pharmaciens.

Plus d’informations : https://positivr.fr/mission-information-senat-statut-diplome-herboristerie/